Biographie

Né en 1962, Dan Cohen commence sa formation de joaillerie en 1980 dans l’atelier de Marcel Lothaire, à Bruxelles. Durant trois ans, il apprendra toutes les techniques et montrera déjà un véritable talent dans le domaine puisqu’il commence la création de bijoux dès ses débuts. Il recevra son diplôme de joaillier en 1983 et sera engagé en tant que chef d’atelier par Ernest Beunkens à Kinshasa.

A son arrivée au Congo, il repensera entièrement l’organisation de l’atelier afin optimiser la production de bijoux. Grâce à sa formation occidentale, il mettra en place la spécialisation de ses vingt-cinq ouvriers, en définissant un rôle précis pour chacun. En à peine dix-huit mois, il permettra à l’atelier d’Ernest Beunkens d’obtenir ses lettres de noblesses et de monter au rang d’atelier de joaillerie. Par la suite, il décidera de fonder son atelier et deviendra un des joailliers majeurs du Congo. Il lancera également sa propre ligne de création autour de l’art nouveau revisité.

En 1991, il revient en Belgique et ouvre son atelier de joaillerie à Uccle. Durant dix ans, il travaillera pour les plus grandes maisons bruxelloises et perfectionnera sa ligne artistique à travers de nouvelles créations. En 2005, il changera de magasin et lancera un concept inédit dans le domaine de la joaillerie. Dans un esprit novateur, il partagera la surface entre le magasin et l’atelier, de telle sorte à lever le voile autour de la joaillerie.

Finalement, c’est en 2020 que Dan Cohen reviendra définitivement à l’essentiel de son métier, mais également à son véritable amour : la création de bijoux. Il décide donc de fermer son magasin et de se focaliser exclusivement sur ses collections pour proposer des pièces uniques.